Glossaire des travaux publics par LBTP votre entreprise de Terrassement sur le Bassin d' Arcachon




Vous confondez bitume et goudron, macadam et asphalte ou encore tarmac, macadam, etc. et souhaitez pourtant bientôt faire ou refaire une allée, un parking ou des trottoirs ?
Pour ne plus vous tromper, cette page vous sera très utile pour comprendre le lexique des entreprises spécialisées et des professionnels des travaux publics.
Partagez-la sur vos réseaux sociaux si vous pensez que cela aidera également un de vos "amis" Facebook, Twitter, etc. (et puis il y a plein d'anecdotes étonnantes à lire).
Si vous pensez que d'autres mots de vocabulaire devraient être ajoutés à notre dictionnaire, n'hésitez pas à nous contacter pour nous en faire part.

Définition Enrobé :

Un enrobé se compose d'un mélange de graviers, de sables, de fines et de liant, appliqués en une seule couche. C’est un matériau très résistant qui peut supporter un gros trafic (véhicules ou piétons) et sa durée de vie est très longue.
Il est souvent utilisé pour rénover des aménagements extérieurs comme une chaussée, une allée piétonne de jardin (sol extérieur) ou de garage ou encore des travaux de terrassement. Il est même possible d’enrober des parkings ou des places pour des véhicules (camions ou engins de travaux). Mais il y a plusieurs types d’enrober, le type de ce matériau change en fonction de la densité des graviers, du sable, ou du dosage du liant (bitumineux ou naturel). C’est en fonction de ses éléments que l’enrobé aura des caractéristiques différentes comme sa résistance ou son imperméabilité.
Les atouts et avantages de l'enrobé : pour allées piétonnes, accès de garage et cours, résiste au passage de véhicules, revêtement traditionnel, entretien facile.
• Certains enrobés peuvent être technologiquement très avancés, c'est le cas par exemple des enrobés phoniques solutions aux bruits routiers, répondant à une demande forte notamment en 2011, par la Ville de Paris, qui lança des tests concluant sur le boulevard périphérique, à la hauteur de la Porte de Vincennes. [1] Il existe également des enrobés drainants, des enrobés de couleur, enrobé à froid, etc...
Durée de vie d'un enrobé : 20-25 ans en moyenne (plus si peu de passage de véhicules)
Le prix de l'enrobé dépend de son niveau de technologie, en moyenne entre 20 et 60 €/m2

Devis gratuit

Définition Bitume :

Matériau naturel ou fabriqué à base de pétrole brut (mélange d'hydrocarbures). Liquide quand on le chauffe, il permet de lier des matériaux minéraux.
Notes :
• On utilise le bitume naturel depuis la préhistoire, particulièrement au Proche-Orient, apprécié par les Égyptiens (conservation des momies), Hébreux et Sumériens pour l'étanchéité des bateaux, mortier, peinture et même remède médical ! Utilisé en France uniquement au XVIIème, le bitume artificiel est lui utilisé depuis le XIXème siècle.
Atouts du bitumes : agglomérant, isolant thermique et électrique, léger et souple, insoluble dans l'eau.
Utilisation du bitume : à 90%, la production de bitume mondial sert aux routes et au BTP (allée, trottoir, parking, terrasse, port, aéroport), la France est le premier consommateur d'Europe de bitume.

Définition Enrobé Bitumineux :

Un enrobé bitumineux est un enrobé dont le liant est le bitume. Il représente aujourd'hui la grande majorité des enrobés modernes. Les bétons bitumineux sont composés de gravillons, de sable et de bitume.
Ils sont avant tout des matériaux « fermés », ce qui signifie que leur surface est entièrement composée de granulats et de liant sans aucun espace entre les particules (le matériau sera rugueux). Ce qui signifie également que les bétons bitumineux ont une très bonne résistance à l’eau et qu’ils ont une durée de vie d’à peu près 10-15 ans. On le réparti chaud sur la surface à revêtir et on la recouvre ensuite de gravier. L’enrobé bitumineux est donc un revêtement carrossable, il ne demande pas d’entretien particulier et on peut changer ses teintes. Il est également imperméable, c'est pourquoi ce matériau est très souvent utilisé pour les chaussées, trottoirs et cours de particuliers. C’est un matériau composé de bitume qui est un dérivé du pétrole, il est donc le plus souvent noir, mais il peut obtenir d’autres couleurs avec l’ajout d’oxydes métalliques.
Le prix des enrobés bitumineux est évalué en fonction de la surface à revêtir. Le coût moyen de cet enrobé bitumineux est de 30 € par m2.

Définition Goudron :

Il faudrait dire goudron de houille puisque c'est un sous produit de la distillation de la houille (roche carbonée sédentaire, 80-90% de carbone).
Notes :
Usages du goudron : médical (fait partie de la liste des médicaments de l'OMS [2] ), comme shampoing anti-pellicules et anti-poux, utiliser pour synthétiser le paracétamol.
• Propriétés du goudron : imperméable donc pour les toitures, allées, bateaux, parkings, routes mais le goudron est également un excellent liant permettant la préparation de mortier.
• Le goudron de houille est aujourd'hui rarement utilisé car cancérigène et limité en quantité. Il avait l'avantage il y a quelques années par rapport au bitume d'être insoluble aux hydrocarbures, donc utilisé dans les aéroports mais aujourd'hui, un bitume anti-K l'a remplacé..

Définition Macadam :

C’est une technique de revêtement de sol qui est composée de pierres concassées liées avec du sable et du goudron, et qui est soumis à une forte compression. C’est une technique d'empierrement consistant à assurer la stabilité d'une chaussée en empilant de plus grosses pierres à la base et de plus petites en haut, il n y a donc pas besoin de bitume. Les liants naturels sont le plus souvent de couleurs ocre ou miel. Ils sont le plus souvent utilisés pour des espaces à faibles circulations comme des chemins, des voies piétonnes ou encore des pistes cyclables, car ils n’ont pas la même résistance que les enrobés bitumineux. Et au vu du prix assez coûteux de la technique, ce type d’enrobé n’est pas très utilisé dans le monde courant.
Le prix d’un enrobé à froid standard va de 25€ à 35€/m2.

Définition Asphalte :

L’asphalte se compose de deux éléments majeurs : le bitume à hauteur de 10 % environ et des granulats fins. Pour le rendre malléable et pouvoir l’utiliser sur les chantiers, il est chauffé à 200 °C environ, ce qui est beaucoup plus chaud que des autres enrobés. Il est très utilisé pour ses qualités d'étanchéité. Dans la nature, c'est un pétrole extra-lourd. Il était souvent utilisé il y a une quarantaine d’années dans la construction des chaussées ou des trottoirs. Mais aujourd’hui, il y a de nombreux concurrents qui ont des meilleures caractéristiques que lui.
Histoire : On dit que l'asphalte a été utilisé pour étanchéifier les jardins suspendus de Babylone ; la Bible dit elle que l'asphalte a été utilisé par Noé pour étanchéifier son arche ... L'asphalte fut également utilisé par les Grecs pour l'embaumement des morts.
• L'asphalte fut utilisé en France au XVIIIe siècle pour étanchéifier des fortifications. • En 1820 pour les trottoirs de Paris.
• En 1900, les premiers tests pour les voitures à Monaco.

Qu'est ce qu'une entreprise de terrassement ?

Le terrassement est une étape à faire avant de commencer les travaux de revêtements de chaussée, d’allées, etc. Terrasser un terrain signifie le fait de le préparer pour sa future utilité, il faut donc épurer sa forme et le rendre plus stable.
Pour un bon terrassement, il est très recommandé de faire appel à une entreprise de terrassement qui va apporter tout son savoir-faire, son expérience et son professionnalisme. Les terrassiers sont des experts et connaissent la terre et le sol mieux que quiconque, et ils disposent également des meilleurs matériels et outils pour votre terrain. Le coût des travaux varie en fonction de chaque entreprise et en fonction de beaucoup de facteurs comme le lieu et la taille du chantier ainsi que du type de sol et de la situation du terrain.

Qu'est ce qu'une entreprise d'assainissement ?

L’assainissement est l’ensemble des étapes qui constituent à traiter les eaux usées d’origine domestiques ou industrielles avant de les rejeter (propres) dans le milieu naturel. Cette pratique nécessite d’avoir des compétences élevées et la maîtrise de certains équipements. En général, l’assainissement est pris en charge par la commune, mais dans certains cas elle peut être déléguée à une entreprise spécialisée.
L’entreprise va d’abord procéder à une installation du système (ou améliorer celui déjà existant), elle effectue ensuite une analyse du terrain avant de commencer. Les entreprises d’assainissement travaillent souvent en collaboration avec des entreprises de terrassement pendant l’installation des deux pratiques.

Dessouchage :

Pendant votre chantier, il y aura parfois besoin de dessoucher un arbre qui continue à vivre même si son tronc a été coupé. Pourquoi faire un dessouchage sur un arbre ? Un arbre qui a été abattu va continuer à grandir (à la racine) et à potentiellement pourrir et encombrer votre terrain, les racines peuvent être un frein et une sorte de barrage pour vos prochains travaux. C’est pour cela qu’il est quasiment essentiel pour tout chantier d’avoir recours à l’étape du « dessouchage ».
Mais cette opération est assez technique, c’est pour cela qu’il est vivement conseillé de faire appel à des professionnels afin d’éviter tout risque. En effet, un professionnel aura toutes les compétences pour cette étape. Il apportera tout son savoir-faire et son professionnalisme tant au niveau de ses capacités qu’au niveau du matériel (qui peut être dangereux), car pour un dessouchage mécanique, il faudra avoir une grue pour arracher la souche et un broyeur afin d’affiner le travail ou encore se munir d’une carotteuse, une grignoteuse ou d’une rogneuse de souche.
En ce qui concerne le prix, il faut savoir que dans la plupart des cas pour dessoucher un arbre, il vous faudra des outils plus ou moins chers que vous devrez soit acheter ou louer. Pour une entreprise spécialisée, il faudra compter entre 50 et 700 euros pour un arbre, mais les tarifs varient également en fonction des entreprises, du chantier et des travaux de nettoyage après le dessouchage.